Site commémoratif

Bullenhuser Damm

Vue extérieure du site commémoratif Bullenhuser Damm

Le Mémorial Bullenhuser Damm

est un mémorial de la Fondation des mémoriaux et lieux didactiques à Hambourg en mémoire des victimes des crimes nazis. Il rappelle les vingt enfants juifs et au moins 28 adultes qui furent assassinés par des SS le 20 avril 1945 dans les sous-sols du bâtiment. Avant ces crimes, les enfants avaient dû subir des expériences pseudo-médicales au camp de concentration de Neuengamme. Le mémorial consiste en une exposition et une roseraie.

 

Dernière nouvelle

Départ à la retraite de Detlef Garbe

Detlef Garbe, né en 1956 à Göttingen, a fait des études d'histoire, de religion et les sciences de l'éducation à l'université de Hambourg. En 1982, il faisait partie des fondateurs du Groupe de…

En savoir plus

Commémoration au Bullenhuser Damm 2022

L'association « Kinder vom Bullenhuser Damm » avait invité à la cérémonie commémorative. Le programme a débuté par une commémoration non publique à laquelle ont assisté des proches des…

En savoir plus

Consignes pour la visite des mémoriaux de la Fondation des mémoriaux à Hambourg

Chers visiteurs, À partir du 1er mai 2022, les restrictions Corona précédemment applicables seront levées. Néanmoins, nous demandons toujours que les masques FFP2 soient portés à l'intérieur. Veillez…

En savoir plus

Circulaire de fin d’année 2021/2022

Madame, Monsieur, chers amis, Nous avons tous vécu une autre année fortement marquée par les effets de la pandémie de coronavirus. De nouveau, des manifestations ont dû être annulées, reportées ou…

En savoir plus
Photo : SHGL, 2020

Le mémorial du camp de concentration de Neuengamme réouvert à partir du 18 mai 2021

Les visiteurs individuels peuvent à nouveau visiter le Mémorial du camp de concentration de Neuengamme à partir du 18 mars 2021.  À partir de juin 2021, vous pourrez utiliser…

En savoir plus

Évènements (en allemand)

  • dimanche 4 septembre 2022 14:00–16:00

Die Kinder vom Bullenhuser Damm

Öffentliche Führung durch die Gedenkstätte mit Alexis Werner. Keine Anmeldung nötig.

  • dimanche 11 septembre 2022 11:00–12:30

Gedenken und Aufbruch am Bullenhuser Damm

Im Keller der ehemaligen Schule am Bullenhuser Damm wurden 1945 20 jüdische Kinder und 28 Erwachsene ermordet, die Häftlinge des KZ Neuengamme waren. Eine Gedenkstätte im Keller erinnert heute an diese Menschen. Wie war der Weg zur Gedenkstätte? Warum steht das übrige Gebäude leer? Und welche Perspektiven gibt es für die Zukunft des Gebäudes und des Stadtteils? Ein Rundgang durch die Gedenkstätte und in das im Wesentlichen sonst nicht öffentlich zugängliche Gebäude. Begleitung: Iris Groschek, Stiftung Hamburger Gedenkstätten und Henrike Thomsen, Billebogen Entwicklungsgesellschaft mbH & Co KG. Hinweis: Auch um 14 Uhr findet ein Rundgang statt.

  • dimanche 11 septembre 2022 13:00–14:00

spu[e]ren

Eine performative Begehung zum Tag des offenen Denkmals. Interessierte werden vom bildenden Künstler Arne Lösekann, dem Tänzer Julien Müller aus dem THE CURRENT DANCE COLLECTIVE und der Kulturanthropologin Bianka Schaffus auf einer konstruktivistischen Weise durch die sonst nicht zugänglichen Räume der ehemaligen Schule am Bullenhuser Damm begleitet. 

  • dimanche 11 septembre 2022 14:00–15:30

Gedenken und Aufbruch am Bullenhuser Damm

Im Keller der ehemaligen Schule am Bullenhuser Damm wurden 1945 20 jüdische Kinder und 28 Erwachsene ermordet, die Häftlinge des KZ Neuengamme waren. Eine Gedenkstätte im Keller erinnert heute an diese Menschen. Wie war der Weg zur Gedenkstätte? Warum steht das übrige Gebäude leer? Und welche Perspektiven gibt es für die Zukunft des Gebäudes und des Stadtteils? Ein Rundgang durch die Gedenkstätte und in das im Wesentlichen sonst nicht öffentlich zugängliche Gebäude. Begleitung: Iris Groschek, Stiftung Hamburger Gedenkstätten und Henrike Thomsen, Billebogen Entwicklungsgesellschaft mbH & Co KG. Hinweis: Auch um 11 Uhr findet ein Rundgang statt.

  • dimanche 11 septembre 2022 16:00–17:00

spu[e]ren

Eine performative Begehung zum Tag des offenen Denkmals. Interessierte werden vom bildenden Künstler Arne Lösekann, dem Tänzer Julien Müller aus dem THE CURRENT DANCE COLLECTIVE und der Kulturanthropologin Bianka Schaffus auf einer konstruktivistischen Weise durch die sonst nicht zugänglichen Räume der ehemaligen Schule am Bullenhuser Damm begleitet.

Bullenhuser Damm camp extérieur apres libération, mai 1945.

Au camp de concentration de Neuengamme,

le médecin SS Kurt Heißmeyer pratique sur des déportés des expériences médicales relatives à la tuberculose. En novembre 1944, il fait en outre venir du camp de concentration d'Auschwitz dix filles et dix garçons âgés de cinq à douze ans. Les enfants sont encadrés par deux médecins français et deux soignants néerlandais, déportés pour faits de résistance. Afin de dissimuler ces actes criminels, des membres de la SS procèdent à l'assassinat des enfants et de leurs quatre accompagnateurs. Quelques jours avant la fin de la guerre, ils sont conduits dans une école utilisée comme détachement extérieur du camp et située dans la rue Bullenhuser Damm dans le quartier dévasté de Rothenburgsort. Ils y sont assassinés dans les sous-sols dans la nuit du 20 avril 1945. Au cours de la même nuit y sont également pendus au moins 24 déportés soviétiques.

Dans l'exposition

Le Mémorial et la roseraie

à la mémoire des enfants de Bullenhuser Damm entretient le souvenir des victimes de ce crime. Ce site commémoratif inauguré en 1980 est une initiative privée de l'association Enfants de Bullenhuser Damm. Il passe en 1999 sous la responsabilité de la Ville et est rattaché au Mémorial du camp de concentration de Neuengamme. La nouvelle exposition permanente (en allemand et en anglais), inaugurée en 2011, informe sur l'histoire du bâtiment qui fut école puis détachement extérieur du camp de Neuengamme, sur les expériences médicales, les enfants, l'exécution, les auteurs du crime et leur traitement juridique après 1945. Dans le jardin aménagé derrière la cour de l'école, toute personne peut planter un rosier en hommage aux enfants. Depuis 1985, une sculpture en bronze de l'artiste Anatoli Mossitschuk y commémore en outre les déportés soviétiques assassinés. 

Grete Hamburg, soeur de Walter Jungleib, dans le jardin aménagé

Bullenhuser Damm 92
20539 Hamburg

Heures d’ouverture :
dimanches de 10 h à 17 h et sur rendez-vous pour une visite guidée.
La roseraie est ouverte en permanence.

Entrée gratuite. 

Le lieu de mémoire est en grande partie accessible aux personnes à mobilité réduite en fauteuil roulant.

Réservation d’un accompagnement de groupe :
Museumsdienst Hamburg
Telefon: +49 40 4281310