Site commémoratif

Bullenhuser Damm

Vue extérieure du site commémoratif Bullenhuser Damm

Le Mémorial Bullenhuser Damm

est un mémorial de la Fondation des mémoriaux et lieux didactiques à Hambourg en mémoire des victimes des crimes nazis. Il rappelle les vingt enfants juifs et au moins 28 adultes qui furent assassinés par des SS le 20 avril 1945 dans les sous-sols du bâtiment. Avant ces crimes, les enfants avaient dû subir des expériences pseudo-médicales au camp de concentration de Neuengamme. Le mémorial consiste en une exposition et une roseraie.

 

Dernière nouvelle

[Translate to Français:]

Circulaire de fin d'année 2023/2024

Circulaire de fin d'année à l’attention des survivants-es et des familles de victimes des persécutions nazies ainsi que des amis-ies de notre travail mémoriel.

En savoir plus

Lettre de solidarité

Chers survivants du camp de concentration de Neuengamme et proches de personnes persécutées sous le régime national-socialiste, Chères amies et chers amis, Depuis samedi dernier (7 octobre 2023), le…

En savoir plus

Sara, et pas Surcis – nouvelles informations sur un des enfants du Bullenhuser Damm

20 enfants juifs ont été assassinés le 20 avril 1945 dans le sous-sol d'une ancienne école. Nous connaissons désormais l'orthographe du nom et la date de naissance de Sara Goldfinger.

En savoir plus

Circulaire de fin d’année 2022/2023

Circulaire de fin d’année à l’attention des survivants-es et des proches de victimes des persécutions nazies ainsi que des amis-ies de notre travail mémoriel.

En savoir plus

Oliver von Wrochem est le nouveau directeur de la Fondation des mémoriaux et lieux didactiques à Hambourg

Oliver von Wrochem succède au professeur Detlef Garbe en tant que directeur de la Fondation des mémoriaux et lieux didactiques à Hambourg en mémoire des victimes des crimes nazis (Stiftung Hamburger…

En savoir plus
Toute l'actualité

Évènements (en allemand)

  • dimanche 2 juin 2024
  • 14:00–16:00
  • Führung

Gedenkstätte Bullenhuser Damm, Bullenhuser Damm 92, 20539 Hamburg

Führung: Die Kinder vom Bullenhuser Damm

Öffentliche Führung durch die Gedenkstätte mit Katharina Möller. Keine Anmeldung erforderlich. Plus d’informations

  • lundi 10 juin 2024
  • 16:30–18:00
  • Fortbildung

Online Veranstaltung

Erinnern. Die Kinder vom Bullenhuser Damm. Ein Online-Game

Diese online-Fortbildung für Lehrkräfte fragt: Was heißt erinnern? Was hat die Vergangenheit mit der Gegenwart zu tun? Wie kann ich „Erinnerung“ im Klassenzimmer thematisieren? Wie kann Erinnerung… Plus d’informations

calendrier des événements
Bullenhuser Damm camp extérieur apres libération, mai 1945.

Au camp de concentration de Neuengamme,

le médecin SS Kurt Heißmeyer pratique sur des déportés des expériences médicales relatives à la tuberculose. En novembre 1944, il fait en outre venir du camp de concentration d'Auschwitz dix filles et dix garçons âgés de cinq à douze ans. Les enfants sont encadrés par deux médecins français et deux soignants néerlandais, déportés pour faits de résistance. Afin de dissimuler ces actes criminels, des membres de la SS procèdent à l'assassinat des enfants et de leurs quatre accompagnateurs. Quelques jours avant la fin de la guerre, ils sont conduits dans une école utilisée comme détachement extérieur du camp et située dans la rue Bullenhuser Damm dans le quartier dévasté de Rothenburgsort. Ils y sont assassinés dans les sous-sols dans la nuit du 20 avril 1945. Au cours de la même nuit y sont également pendus au moins 24 déportés soviétiques.

Dans l'exposition

Le Mémorial et la roseraie

à la mémoire des enfants de Bullenhuser Damm entretient le souvenir des victimes de ce crime. Ce site commémoratif inauguré en 1980 est une initiative privée de l'association Enfants de Bullenhuser Damm. Il passe en 1999 sous la responsabilité de la Ville et est rattaché au Mémorial du camp de concentration de Neuengamme. La nouvelle exposition permanente (en allemand et en anglais), inaugurée en 2011, informe sur l'histoire du bâtiment qui fut école puis détachement extérieur du camp de Neuengamme, sur les expériences médicales, les enfants, l'exécution, les auteurs du crime et leur traitement juridique après 1945. Dans le jardin aménagé derrière la cour de l'école, toute personne peut planter un rosier en hommage aux enfants. Depuis 1985, une sculpture en bronze de l'artiste Anatoli Mossitschuk y commémore en outre les déportés soviétiques assassinés. 

Grete Hamburg, soeur de Walter Jungleib, dans le jardin aménagé

Bullenhuser Damm 92
20539 Hamburg
​​​​​​stiftung@gedenkstaetten.hamburg.de
Tél. (dimanche): +49 40 78 32 95

Heures d’ouverture :
dimanches de 10 h à 17 h et sur rendez-vous pour une visite guidée.
La roseraie est ouverte en permanence.

Entrée gratuite. 

Le lieu de mémoire est en grande partie accessible aux personnes à mobilité réduite en fauteuil roulant.

Réservation d’un accompagnement de groupe :
Museumsdienst Hamburg
Tél: +49 40 4281310