Site commémoratif

Bullenhuser Damm

Vue extérieure du site commémoratif Bullenhuser Damm

Le Mémorial Bullenhuser Damm

est un mémorial de la Fondation des mémoriaux et lieux didactiques à Hambourg en mémoire des victimes des crimes nazis. Il rappelle les vingt enfants juifs et au moins 28 adultes qui furent assassinés par des SS le 20 avril 1945 dans les sous-sols du bâtiment. Avant ces crimes, les enfants avaient dû subir des expériences pseudo-médicales au camp de concentration de Neuengamme. Le mémorial consiste en une exposition et une roseraie.

 

Dernière nouvelle

Le mémorial du camp de concentration de Neuengamme réouvert à partir du 18 mai 2021

Les visiteurs individuels peuvent à nouveau visiter le Mémorial du camp de concentration de Neuengamme à partir du 18 mars 2021.  À partir de juin 2021, vous pourrez utiliser…

En savoir plus

Des objets portent des souvenirs

Cette année, nous ne pouvons malheureusement pas nous retrouver avec de nombreux invités de l’étranger pour la cérémonie commémorative. Comment pouvons-nous cependant commémorer ensemble ? Nous…

En savoir plus

Perspectives actuelles dans le travail mémoriel

Le travail mémoriel en Allemagne évolue dans un champ de tension entre la confrontation avec le national-socialisme et les débats sociopolitiques actuels. Ce phénomène s’accentue les derniers temps,…

En savoir plus

Nous sommes fermés!

Les mémoriaux de la Fondation sont fermées. Pour le programme des manifestations, veuillez consulter le calendrier des évènements. Certaine manifestations aurons lieu en ligne. Nous vous…

En savoir plus

Un cadeau de France

Henri Morgenstern est le cousin de Jacqueline Morgenstern. Elle faisait partie des 20 enfants juifs qui durent subir pendant des mois des expériences médicales réalisées dans le camp de Neuengamme et…

En savoir plus

Évènements (en allemand)

  • dimanche 5 septembre 2021 14:00–16:00

Die Kinder vom Bullenhuser Damm

Öffentliche Führung durch die Gedenkstätte mit Alexis Werner.

  • mardi 21 septembre 2021 19:00–21:00

Online

„Through the Darkest of Times“ – Widerstand gegen den Nationalsozialismus als Computerspiel

“Through the Darkest of Times” ist ein Computerspiel, in dem Spieler*innen in die Rolle einer zivilen Widerstandskämpferin in Berlin während der Zeit des Nationalsozialismus schlüpfen. So gut es geht,  wird im Spiel versucht, dem Regime Widerstand zu leisten, Verfolgten zu helfen und die Menschen aufzuklären und gleichzeitig der Verfolgung zu entgehen. “Through the Darkest of Times” wurde 2020 beim Deutschen Computerspielpreis als „Bestes Serious Game“ ausgezeichnet und erregte auch international viel Aufmerksamkeit.

Jörg Friedrich, einer der Designer von „Through the Darkest of Times“, wird an diesem Abend das Spiel vorstellen, über die Intentionen und Abwägungen bei der Entwicklung sowie die generelle Bedeutung von Computerspielen für die Erinnerungskultur sprechen.  

Hinweise

  • Die Veranstaltung findet im digitalen Raum statt. Die Zugangsdaten für die Veranstaltung verschicken kurz wenige Tage vor der Veranstaltung an alle, die online teilnehmen möchten, per E-Mail. Wir bitten deshalb um Anmeldung bis zum 21. September 2021, 12h.
  • Für die Teilnahme an der online Veranstaltung wird ein Computer, Tablet oder Smartphone mit Internetanschluss und Lautsprecher benötigt. Fragen können über die Chat-Funktion eingebracht werden und sind herzlich willkommen.
  • Bitte keine Screenshots und/oder Mitschnitte von der Veranstaltung anfertigen.
  • Für die Verwendung der Software Zoom übernehmen die Veranstalter*innen keine Haftung. Die geltenden Datenschutzrichtlinien von Zoom können hier eingesehen werden: https://zoom.us/docs/de-de/privacy-and-security.html.
  • Die Veranstalter*innen behalten sich vor, Personen mit rassistischen oder anderweitig menschenverachtenden oder diskriminierenden Äußerungen von der Veranstaltung auszuschließen.

Bullenhuser Damm camp extérieur apres libération, mai 1945.

Au camp de concentration de Neuengamme,

le médecin SS Kurt Heißmeyer pratique sur des déportés des expériences médicales relatives à la tuberculose. En novembre 1944, il fait en outre venir du camp de concentration d'Auschwitz dix filles et dix garçons âgés de cinq à douze ans. Les enfants sont encadrés par deux médecins français et deux soignants néerlandais, déportés pour faits de résistance. Afin de dissimuler ces actes criminels, des membres de la SS procèdent à l'assassinat des enfants et de leurs quatre accompagnateurs. Quelques jours avant la fin de la guerre, ils sont conduits dans une école utilisée comme détachement extérieur du camp et située dans la rue Bullenhuser Damm dans le quartier dévasté de Rothenburgsort. Ils y sont assassinés dans les sous-sols dans la nuit du 20 avril 1945. Au cours de la même nuit y sont également pendus au moins 24 déportés soviétiques.

Dans l'exposition

Le Mémorial et la roseraie

à la mémoire des enfants de Bullenhuser Damm entretient le souvenir des victimes de ce crime. Ce site commémoratif inauguré en 1980 est une initiative privée de l'association Enfants de Bullenhuser Damm. Il passe en 1999 sous la responsabilité de la Ville et est rattaché au Mémorial du camp de concentration de Neuengamme. La nouvelle exposition permanente (en allemand et en anglais), inaugurée en 2011, informe sur l'histoire du bâtiment qui fut école puis détachement extérieur du camp de Neuengamme, sur les expériences médicales, les enfants, l'exécution, les auteurs du crime et leur traitement juridique après 1945. Dans le jardin aménagé derrière la cour de l'école, toute personne peut planter un rosier en hommage aux enfants. Depuis 1985, une sculpture en bronze de l'artiste Anatoli Mossitschuk y commémore en outre les déportés soviétiques assassinés. 

Grete Hamburg, soeur de Walter Jungleib, dans le jardin aménagé

Bullenhuser Damm 92
20539 Hamburg

Heures d’ouverture :
dimanches de 10 h à 17 h et sur rendez-vous pour une visite guidée.
La roseraie est ouverte en permanence.

Entrée gratuite. 

Le lieu de mémoire est en grande partie accessible aux personnes à mobilité réduite en fauteuil roulant.

Réservation d’un accompagnement de groupe :
Museumsdienst Hamburg
Telefon: +49 40 4281310